la Revue de Presse des Journalistes de la Presse Ecrite

Revue de presse | Tennis de table Ligue des Pays de la loire


Aujourd'hui 2 Fevrier


Lire le PDF en ligneLire le journal
 

Le Figaro (@Le_Figaro) / XCoup d'oeil sur l'essentiel 

De Cannes aux Oscars, comment Anatomie d’une chute est en train de conquérir le monde

Decryptage

Les Raisins de la colère, Le Cercle des poètes disparus, Blow-up ... Quand le cinéma revit au théâtre


En cette rentrée, les adaptations de films sont très présentes sur scène.

Hébertot, où se donne pour la huitième année consécutive Douze hommes en colère, d'après Sidney Lumet. Il n'est pas le seul à avoir adapté un film pour les planches. Article

 Revue de Presse de

Nathalie Simon | FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'HISTOIRE Nathalie Simon

journaliste

 

 


Les portraits du Figaro


Les Houdinière, une famille de créateurs de succès au théâtre


Oublie-moi, Le Repas des fauves, Adieu Monsieur Haffmann… Le public doit à cette famille de producteurs de belles soirées.

Marie des poules, gouvernante chez George Sand, de Gérard Savoisien, a valu à Béatrice Agenin le Molière de la meilleure comédienne. Porté par une troupe d'inconnus, le musical Est-ce que j'ai une gueule d'Arletty ? a révélé Élodie Menant. Comme il vous plaira, d'après Shakespeare, avec Barbara Schulz, a raflé quatre Molières. Tous ces spectacles sont nés grâce aux Houdinière.


Portrait de 

Nathalie Simon | FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'HISTOIRE Nathalie Simon

journaliste

 


Les Critiques


Le Songe d’une nuit d’été, au Théâtre de la Ville: une féerie à pas de nuit


Avec la troupe du Théâtre de la Ville, Emmanuel Demarcy-Mota signe une merveilleuse version de la pièce de Shakespeare.

Qu’est-ce que Le Songe d’une nuit d’été? se demandait Victor Hugo: «C’est la fantaisie, c’est l’arabesque.» Le Songe d’une nuit d’été est une comédie dont l’évident propos est de célébrer le mariage, une comédie qui repose sur une rupture entre les amants mais pas question, chez Shakespeare, Article


Critique d'

Anthony PalouAnthony Palou

écrivain et journaliste littéraire

Le spectacle Cosmos, de Kevin Keiss et Maëlle Poésy: ces astronautes qui n'ont pas décroché la lune


Formées pour aller dans l'espace, treize femmes américaines ne connaîtront pas ce rêve. Un spectacle familial brillant.

Maëlle Poésy ne cesse de nous surprendre agréablement. On se souvient de son adaptation de 7 minutes, d'après le roman de Stefano Massini au Vieux-Colombier (2021) et d'Anima, son installation « performance », avec la plasticienne Noémie Goudal (en tournée en mars).Article


Critique de

Nathalie Simon | FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'HISTOIRE Nathalie Simon

journaliste

Un Sentiment de vie, au Théâtre des Bouffes du Nord: puissant


À travers de nombreux sujets, Valérie Dréville s'interroge sur l'héritage et interprète avec vérité le texte de Claudine Galea aux Bouffes du Nord.

Le personnage ne dit ni son nom, ni son prénom. Il, enfin elle, prévient. Elle est issue d'une famille française « normale », complètement « normale ». Elle compare sa démarche à celle de Falk Richter, auteur de My Secret Garden. La narratrice, incarnée par Valérie Dréville, a elle aussi son jardin secret, un « sentiment de vie » qu'elle cherche à traduire à travers son histoire dans l'Histoire. Les deux se confondent.Article


Critique de

Nathalie Simon | FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D'HISTOIRE Nathalie Simon

journaliste

Anna Karénine, au théâtre de Sceaux: le sans-faute de Rimas Tuminas


Ce grand nom du théâtre est-européen adapte avec profondeur et grâce le célèbre roman de Tolstoï. Chassé de Moscou, il s'est adjoint, pour cette création, la troupe du Théâtre Gesher de Tel-Aviv.

Il y a cette merveilleuse scène que l'on garde en mémoire. Il s'agit de ce moment cocasse et ô combien cruel où le magicien Tolstoï est au sommet de son art. Souvenez-vous, cela se passe à la gare de Saint-Pétersbourg. Alexeï Karénine, haut et terne fonctionnaire, accueille son épouse. Anna arrive de Moscou. Et qu'est-ce qu'elle remarque chez son pauvre et honnête mari ? Article


Critique d'

Anthony PalouAnthony Palou

écrivain et journaliste littéraire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Le Figaro (@Le_Figaro) / X

Suivre le fil d'actualité Théâtral

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Audiences presse et numérique : "Le Monde" leader, "L'Equipe" s'envole, "Le  Figaro" en baisse - PuremediasLire le journal 

 


Spectacle la Selection du Monde pour Fevrier


Seize spectacles à réserver pour février

La liste de la matinale 

La reprise d’un spectacle culte, le mythe de Carmen revisité, du flamenco et une bonne dose d’humour : les journalistes du Monde ont fait leurs choix.

« La Mort d’Empédocle (Fragments) » : le vertige de la chute

Geste impérial d’un maître : celui de Bernard Sobel qui met en scène La Mort d’Empédocle. Le poème de Hölderlin acte la chute des idoles et, au-delà sans doute, celle des artistes. Pas de musique pour troubler les paroles, pas de décor pour entraver les pas des dix-sept comédiens qui foulent le sol minéral du théâtre. Article


La Selection de 

Marie-Aude Roux (@MarieAudeRoux) / XMarie-Aude Roux

Journaliste

 

 


Le Portrait 


https://medias.unifrance.org/medias/106/102/26218/format_page/vladislav-galard.jpgVladislav Galard, les habits neufs de l’« acteur à perruques »


En une quinzaine d’années, le comédien s’est imposé, discrètement, comme un des grands du théâtre français, aussi percutant dans des pièces symphoniques qu’intimistes. Il est, pour Marc Lainé, à l’affiche de « Nos paysages mineurs » et « En finir avec leur histoire » à la MC93 de Bobigny.

Quel est le secret de Vladislav Galard ? A quoi tient le charme d’un acteur qui, en une quinzaine d’années, s’est imposé, discrètement, comme un des grands du théâtre français ? Peut-être au fait de savoir garder ses portes dérobées, justement. 


Portrait de 

Fabienne Darge - Contributions dans Le Monde - Page 3Fabienne Darge (Valence, envoyée spéciale)

 


Les Critiques du Monde


Avec « Le Silence », de Lorraine de Sagazan, les histoires naissent sur scène sans un mot


A la Comédie-Française, la metteuse en scène crée, d’après Antonioni, une pièce stupéfiante, où l’émotion surgit sans que les comédiens prononcent une parole.

Une salve d’applaudissements et puis une vague de silence. A l’issue de la création signée par Lorraine de Sagazan au Théâtre du Vieux-Colombier, à Paris, les spectateurs sont restés immobiles. Sidérés par ce qu’ils venaient de vivre, beaucoup ont pris de longues minutes avant de se lever et de quitter les lieux. 


Critique de 

Joëlle Gayot (auteur de Joël Pommerat, troubles) - Babelio Joëlle Gayot

 journaliste de théâtre. 

« Passeport », au Théâtre de la Renaissance, la fable pleine de bons sentiments d’Alexis Michalik


L’auteur et metteur en scène peine à convaincre avec un mélo politico-sociétal sur les migrants

En dix ans, Alexis Michalik est devenu l’auteur et metteur en scène le plus en vue du théâtre privé. Ses cinq créations (Le Porteur d’histoire, Le Cercle des illusionnistes, Edmond, Intra Muros, Une histoire d’amour) et son adaptation de la comédie musicale Les Producteurs, de Mel Brooks, ont remporté un indéniable succès public et une flopée de Molières.Article


Critique de 

Le Monde" : récits de soi et destins français Sandrine Blanchard

journaliste au service culture 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Audiences presse et numérique : "Le Monde" leader, "L'Equipe" s'envole, "Le  Figaro" en baisse - PuremediasSuivre le fil d'actualité du Monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Croix Kiosque – Applications sur Google PlayLire le journal / L'Hebdo

 


Les Critiques


À la Comédie-Française, le triomphe des « Culottées »


Justine Heynemann et Rachel Arditi adaptent avec virtuosité la bande dessinée Culottées de Pénélope Bagieu, au Studio de la Comédie-Française. Une première pour l’institution, qui voit la pièce auréolée de succès et affiche complet jusqu’au 3 mars.

Quel culot ! Quel triomphe ! Pas un siège libre en vue dans le studio de la Comédie-Française, ce dimanche 28 janvier. La metteuse en scène Justine Heynemann (aidée de Rachel Arditi) déplace les foules parisiennes avec son adaptation de Culottées, la bande dessinée éponyme de Pénélope Bagieu, qui vogue de succès en succès depuis sa parution en 2016 (1)


Critique de 

Clémence Blanche (@ClemBlanche) / XClémence Blanche,

Journaliste

Derrière les lignes ennemies », un thriller à méditer


L’auteur et metteur en scène Lucas Samain joue avec les codes du thriller et propose une réflexion captivante sur l’(in)efficacité des actions politiques violentes, sur fond de scandale écologique.

Au Théâtre du Rond-Point, à Paris, jusqu’au 10 février, puis au Théâtre des Célestins, à Lyon..  Première étape : kidnapper Antoine Moront, apprenti sorcier des OGM, lors de sa séance de course à pied. Deuxième étape : le garder captif dans un bâtiment abandonné au milieu d’une gigantesque forêt. Troisième et ultime étape : publie


Critique de 

Clémence Blanche (@ClemBlanche) / XClémence Blanche,

Journaliste

Que sur toi se lamente le Tigre », la jeune fille et le crime d’honneur


 Alexandre Zeff adapte le roman d’Émilienne Malfatto sur la mort annoncée d’une jeune Irakienne enceinte hors mariage dans une mise en scène tonique qui convoque musique, danse, vidéo…

Que sur toi se lamente le Tigre, au Théâtre de la Tempête

Alexandre Zeff semble se passionner pour les récits puissants qui auréolent d’une lumière crépusculaire la vie de jeunes gens pris dans les rets d’une société violente, qui les broie dans la fleur de l’âge. En 2021, il s’était brillamment emparé de Tropique de la violence de l’écrivaine mauricienne Nathacha Appanah. L’histoire bouleversante de Moïse, l’enfant perdu qui n’avait d’autre choix que de rejoindre les parias d’un bidonville de Mayotte pour survivre.


Critique de

Sireesh P's Email & Phone - Product Leader | FinTech | DoorDash | PayPal |  WePay | RapydLaurence Péan, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Les chroniques


« Les Consolantes » : les abîmes du 13 novembre 2015


Dans sa chronique « Entracte », Jean-Claude Raspiengeas nous parle des Consolantes, nouveau spectacle de Pauline Susini sur les survivants des attentats du 13 novembre 2015.

Dans V13, le récit que fit Emmanuel Carrère des longs mois du procès des attentats du 13 novembre 2015, la douleur des survivants était un linceul de mots.Dans Les Consolantes, le nouveau spectacle de Pauline Susini dont la première représentation a été donnée la semaine dernière à La Garance, la scène nationale de Cavaillon (au passage, saluons son taux de remplissage, Article


Chronique de 

Routiers", ils roulent pour nous dans l'indifférence généraleJean-Claude Raspiengeas

journaliste et critique littéraire.,


 

 

La Croix Kiosque – Applications sur Google PlaySuivre le fil d'actualité Théâtral

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Bonjour et Bienvenue

Dans votre Edition du jour


Chaque jours nous vous informons des dernières informations litteraire et artistiques.

Nous ouvrons également les Revues de Presse des Journalistes.Vos Quotidiens presenterons les sorties,des portaits,des critiques, 

 

A vous ecrivains autoédités, artistes indépendants 

vous souhaitez vous faire connaître,présenter vos romans et vos oeuvres,Ce Quotidien vous est consacré.


 

×