Alfred de Vigny

Résultat de recherche d'images pour "gericault"

En mars 1815, après le retour de l'île d'Elbe, Géricault escorte Louis XVIII lors de sa fuite vers Gand.

___

Résultat de recherche d'images pour "alfred de vigny"

Alfred de Vigny, lieutenant à la compagnie des gendarmes du Roi, raconte qu'ils étaient suivis par « les lanciers de Bonaparte » qui montraient, de temps en temps,

la flamme tricolore de leurs lances à l'horizon (Servitude et grandeur militairesLaurette ou le cachet rouge).

La Garde royale va seulement jusqu'à Béthune, où elle est licenciée par ordre de Napoléon

. Géricault, déguisé en charretier, prend clandestinement le chemin du retour et pendant les Cent-Jours

se réfugie près de Mortain, chez son oncle Bonnesoeur-Bourginière. 

_________________

Alfred de Vigny est né à Loche en Touraine en 1797,mais sa jeunesse s'est écoulée à Paris.Son père ancien officier de la guerre de Sept ans,sa mère issue d'une famille de marins,lui inculquent de bonne heure la fierté d'être noble,le regret de l'ancien régime,le mépris de l'Empire et de ses "parvenus".Gagné par leur amertume,l'enfant considère les nobles comme des parias de la société moderne,surtout lorsqu'à la pension Hix, où il entre en 1807,il est persécuté par ses camarades qui jalousent ses succés et  son titre de noblesse." "Ces chagrins d'enfants,dira til,laissent dans l'homme une teinte de sauvagerie difficile à éffacer".

Son père lui avait inspiré le culte des armes et de l'honneur:" Je vis dans la noblesse une grande famille de soldats héréditaires".Ainsi malgré son hostilté à l'Empire,rêvant de gloire militaire, il prépare l'Ecole Polytechnique.Brusquement à dix sept ans,la Restauration fait de lui un sous lieutenant des Compagnies rouges, uniquement formées de gentilhommes.

Mais sa seule campagne consistera à escorter Louis XVIII en fuite devant Napoléon revenu de l'île d'Elbe;aprés les Cent jours,versé dans l'infanterie il subit avec lassitude la monotonie sans gloire de la vie de garnison.C'est en vain en 1823,au moment de l'intervention en Espagne,il se fait affecter comme capitaine à un régiment en ligne; à la tête de ses hommesil effectue une longue marche de Strasbourg aux Pyrénées,mais au lieu 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Bonjour et Bienvenue

Dans votre Edition du jour


Chaque jours nous vous informons des dernières informations litteraire et artistiques.

Nous ouvrons également les Revues de Presse des Journalistes.Vos Quotidiens presenterons les sorties,des portaits,des critiques, 

 

A vous ecrivains autoédités, artistes indépendants 

vous souhaitez vous faire connaître,présenter vos romans et vos oeuvres,Ce Quotidien vous est consacré.


 

×