Articles de quilesfrederique

    • frederique Roustant
    • sans

Centres d'intérêts : histoire

À propos de l'auteur : Femme au foyer j'ai décidé de me consacrer a mes passions comme l 'histoire et de mettre en ligne des site où je pourrais créer un échange ,

  • Passage des Arts

    Passage des arts sur France 5 - france.tv


    Passage des arts

    Chaque dimanche, la culture se décline sous toutes ses formes et autour de tous les arts, en compagnie de Claire Chazal et d'un invité fil rouge. Tout au long de la soirée, d'autres artistes (écrivains, danseurs, plasticiens, comédiens) viennent enrichir cet entretien, et faire découvrir leurs imaginaires. Cette formule de "Passage des arts" permet aussi chaque semaine de découvrir en image l'ensemble de l'actualité culturelle avec un agenda, une enquête, et des reportages dans les coulisses du spectacle vivant et des institutions culturelles. Enfin, un artiste se produira en live sur la nouvelle scène de "Passage des arts"


    Aujourd'hui 28 Septembre


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Nos Magazine littéraires spécialisés

     

     Le Boudoir littéraire

    pour être au plus prés de l'information

    voici

    LesPile Magazines On White Background Stock Photo (Edit Now) 21924049de https://toutelaculture.com/wp-content/themes/toutelaculture/img/logo.svg Littéraires

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Notre Presse spécialisées

     

    Le Boudoir litteraire la Plume et l'encrier

    vous présente

    l' Émission spéciale « Le pass culturel » : festivals d'été 2021 - RADIO HDRculturelle

  • Elle Magazine

    CultureSecrets

    https://www.elle.fr/


    Aujourd'hui 22 Juin


    de baere

     Les ailes collées » de Sophie de Baere, un roman fort comme l'amour

    Sophie de Baere a obtenu le prix Maison de la Presse pour ce roman déchirant d'une passion qui ne dit jamais son nom.

    Entre eux, les mots ne sont jamais venus. Paul avait bien envie de confier les années grises de l’enfance, son père chasseur, et pas seulement de faisans, qui rentrait de plus en plus tard tandis que sa mère se cachait de moins en moins pour noyer son chagrin dans des alcools forts. Joseph, lui, aurait bien raconté son père absent et autoritaire et sa mère perdue dans la solitude, leur petite vie éteinte, à tous les deux, dans un mobil-home décati. Mais les adolescents avaient depuis trop longtemps appris à se taire, leur amitié se passait de confidences, telle une évidence absolue. Grâce au populaire Joseph, Paul n’était plus le bègue dont on se moque, mais un garçon apprécié ; Nathalie Bouchard commençait même à lui tourner autour… Mais c’est le premier baiser d’un autre qui se révèle vertigineux… Un dérapage, une attirance, une nécessité ? Les deux garçons n’ont pas de mot, pas de déclaration. Mais en ces années 1980, les insultes s’abattent sur Paul (Joseph a disparu), une meute de haineux transforme sa vie en enfer sur terre. Et qui pour le défendre ? Le principal parle d’apprentissage de la vie en société, les parents minimisent et s’interrogent sur leur fils, une anomalie ? « Les Ailes collées » raconte une destinée brisée, sans jamais tomber dans aucune situation convenue. L’amour s’y niche là où on ne l’attend pas, et pour conter le lien fou unissant ces taiseux, Sophie de Baere choisit chaque mot avec sensibilité, comme un baume.

    « Évidemment Martha », un roman drôle et grinçant qui a conquis le monde entier

    Meg Mason, journaliste à Sydney, signe un roman grinçant, drôle et bouleversant, devenu un phénomène dans le monde entier. 

    « Patrick est parti deux jours après la fête », annonce la narratrice d'« Évidemment Martha », à la fin du premier chapitre. À 40 ans, elle vient de passer plus de deux décennies à essayer de « devenir le contraire de ce qu'[elle est] ». Des années ponctuées de « phases de dépression légère, modérée ou sévère, pouvant durer une semaine, quinze jours, six mois, un an ». Depuis ses 17 ans, quand pour la première fois une « petite bombe a explosé dans [s]on cerveau », la clouant au lit, la drainant de ses envies, lui faisant oublier le goût de vivre, Martha se bat, se plaint, avale des pilules, les jette dans la cuvette des toilettes, croit à la guérison, renonce… Bien sûr, il y a sa sœur, Ingrid, mère au foyer débordée de marmaille, mais toujours là quand ça ne va pas, Patrick, l'amoureux transi qui l'aime depuis l'adolescence, Peregrine, un dandy qui saupoudre sa vie d'une extravagance légère et grave… Il y a aussi le père, poète raté dont les bras sont toujours un refuge, la tante, excentrique et généreuse, qui pardonne tout, et la mère, alcoolique, qui ne sait pas comment l'aimer. Mais tout cela ne vaut rien, tant que Martha ne va pas bien..Continuer de lire

     

    EvidemmentMartha_CMJN

     Évidemment Martha »,

      Meg Mason

     traduit de l'anglais

    par Anne Le Bot

                                    Le Cherche Midi,

    disponible sur Amazon.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Connaissance des Arts

    Lettre ouverte de la presse artistique au Président de la République pour  la réouverture des musées


    Aujourd'hui 18 Juillet

    Voici ce que la Presse Connaissance des arts a retenu dans l'Edition internationale


    Le numero du mois

     

    Le numéro
    du mois

    Je m'abonne

    Liseuse

     

     


    flash info: trois ministres en Limousin

     

     

    Découverte d’un autoportrait inédit de Van Gogh caché pendant plus d’un siècle

    Découverte d’un autoportrait inédit de Van Gogh caché pendant plus d’un siècle

    En prévision d'une exposition consacrée à l'impressionnisme à la Royal Scottish Academy d'Édimbourg, une étude radiographique menée sur un portrait de Van Gogh a révélé ce qui semble être un autoportrait de l'artiste.Le 30 juillet prochain, la Royal Scottish Academy ouvrira les portes de l’exposition « A taste for Impressionism » (Un goût pour l’Impressionnisme). Parmi les œuvres présentées, figurera Tête de paysanne (1885) peinte par Vincent Van Gogh (1853-1890), appartenant aux collections de la National Galleries of Scotland. En prévision de l’événement, le tableau a fait l’objet d’une étude par les conservateurs de l’institution nationale qui a révélé, lors de la radiographie, une œuvre au dos de la toile. Cette nouvelle image est vue par les spécialistes comme un possible autoportrait Par .Arno Le Monnyer

    À voir :

    « A taste for Impressionism »
    Royal Scottish Academy, The Mound, Édimbourg,
    nationalgalleries.org
    Du 30 juillet au 13 novembre 2022


     

    Statue en marbre du fronton est du Parthénon ©Trustees of the British MuseumRetour en Grèce des marbres du Parthénon : vers une garde partagée avec le British Museum ?

    Cela fait maintenant près de deux siècles que la Grèce demande le retour à Athènes des marbres du Parthénon, conservés au British Museum de Londres. L’éternel débat refait aujourd’hui surface avec une déclaration du président de l’institution britannique, qui s'est dit ouvert à un accord avec Athènes pour partager les œuvres grecques.Pièces maîtresses du British Museum, la frise de 75 mètres détachée du Parthénon et les célèbres marbres d’Elgin sont depuis le début du XXe siècle au cœur des revendications de la Grèce, qui espère récupérer ses trésors.

     Antoine Mansier

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Nos Quotidiens internationaux

     

     Le Boudoir littéraire

    pour être au plus prés de l'information

    voici

    La Revue de presse internationale en Streaming - Molotov.tvPourquoi lire les revues de presse internationales de L'Information  Dentaire ? – L'Information Dentaire

     

    de nos Journalistes internationaux de la Presse écrite

     

    Si vous souhaitez réagir

    Contacter le Magazine

     

     

     

     

  • Femmes Actuelle le Mag

    logo femme actuelle | 100bon

    https://www.femmeactuelle.fr/

    FEMME ACTUELLE.FR AUSSI RICHE QUE LA VIE DES FEMMES

    Beauté, mode, cuisine, santé… Sur FemmeActuelle.fr, vidéos, diaporamas, news et articles de fond sont mis à profit pour une information toujours de qualité, dans un registre résolument Web. Et les internautes, toujours plus nombreux y sont actifs et écoutés : commentaires d'articles, forums et blogs sont là pour les accueillir


    Aujourd'hui ce 7 Janvier


    Femme Actuelle vous propose de découvrir un extrait de Glen Affric, le nouveau roman de Karine Giebel, paru aux éditions Plon en novembre 2021.Au travers des vitres sales du bus, un paysage. Le même que la veille, le même toujours.Champs clairs, bosquets sombres, clôtures et ronces voraces. Une kyrielle d’étangs grisâtres, des grappes d’oiseaux blancs à leur surface. Des vallons qui ressemblent à d’autres vallons. Des fermes enracinées à cette terre pour l’éternité."

     reportage de Christine AngotAmélie Cordonnier

                           Vous avez envie de découvrir la suite ?

             decouvrez

                    Glen Affric par Giebelle livre       Karine Giebel l'auteur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Lire Magazine

    Lire Magazine Littéraire, la passion des livres et des écrivains

    Pour ne rien rater de ce qui fait l'actualité des livres et des écrivains, abonnez-vous à Lire Magazine littéraire pour 1 an et recevez les 10 prochains numéros du magazine.Enquêtes, portraits, entretiens, reportages, vie des idées, extraits exclusifs : chaque mois la rédaction de Lire Magazine littéraire sélectionne avec soin le meilleur de ce qui fait l'actualité littéraire et vous emmène dans l'intimité des écrivains. Lors de votre commande, vous choisissez le cadeau de votre choix :  le Prix Goncourt La plus secrète mémoire des hommes de Mohamed Mbougar Sarr ou le Prix Renaudot  Premier sang d'Amélie Nothomb.



    Aujourd'hui 15 Octobre


    10 questions à se poser sur l’éditionComment se faire éditer ?

    Vous rêvez de voir votre roman sur les tables de librairies ? Nous répondons aux questions essentielles pour comprendre la réalité du monde éditorial.Comment se faire éditer ? Quel volume de vente peut-on espérer d’un premier roman ? À quoi sert un « SP » ?Nous répondons aux 10 questions que se pose l’écrivain en vous. Plus d'infos

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Connaissances des Arts Conférences

     

    Revue de presse: Exposition Chapoval Galerie Jeanne Bucher Jaeger Paris –  Youla Chapoval – 1919-1951 – Peintre de la 2ème École de Paris

    http://onnaissancedesarts.com/conferences/


    Découvrez les grands mouvements et thèmes de l’histoire de l’art grâce à nos cycles de conférences, à vivre en ligne ou dans notre auditorium.


    Aujourd'hui 12 Octobre


    18 octobre 2022


     18h30 à 20h


    Le corps objet, le corps outil

    La conférence aura lieu à l’auditorium Les Echos-Le Parisien, 10 boulevard de Grenelle, 75015 Paris

    À partir des bouleversements artistiques et culturels des années 1960, le corps si souvent représenté dans l’art occidental devient un outil : pinceau chez Yves Klein, médium pour Orlan qui invente l’art charnel, corps vulnérable pour Gina Pane lors de ses happenings. Le corps de l’artiste est au centre du travail photographique de Cindy Sherman par exemple. Celui du spectateur est impliqué dans les labyrinthes de Bruce Nauman. Depuis quelques années, la peinture figurative revient sur le devant de la scène, avec de jeunes artistes qui renouent avec une certaine représentation du corps.

    Intervenant : Cendrine Vivier, historienne de l’art

    Tarif sur place : 25€

    Tarif en replay : 15€

    Les inscrits auront accès aux visioconférences jusqu’à la fin du cycle.

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • France Culture

    Podcast France Culture - La Saga Nadar - Exposition à la BNF

    https://www.franceculture.fr/


    Nous sommes le 21 Septembre

    Bienvenue dans notre Revue de Presse Culturelle de France Culture

    voici ce qui s'est passé cette semaine


    Mélancolie 1894-1896 - Huile sur toile - 81x101 cm. Bergen, KODE Art Museums and Composer Homes. - Dag Fosse / KODEEdvard Munch. Un poème de vie d’amour et de mort” au musée d’Orsay.

    Affaire Critique. Dans son billet critique quotidien, Lucile Commeaux porte son regard tranchant et pétillant sur un objet culturel. Aujourd'hui, l’exposition “Edvard Munch. Un poème de vie d’amour et de mort” à découvrir jusqu’au 22 janvier au musée d’Orsay.“Toi qui entre ici, abandonne tout espoir”, le fameux "ici" n'étant pas l’Enfer de Dante, mais le grand espace dédié aux expositions niché dans le Musée d’Orsay à Paris. C’est une petite épreuve que d'y déambuler, mais une épreuve passionnante.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Ploemelais

    Le Ploërmelais - infos et actualités locales | actu.fr

    https://actu.fr/le-ploermelais/


    Aujourd'hui 25 Mars

     

                                  


    Voici ce que nous avons retenu de l'info culturelle


    Ploërmel : une exposition d'œuvres aquatiques et de photos au Lac au Duc pour les Etangs d'Art

    Deux œuvres d'art et 34 photos ont été installées sur les rives du Lac au Duc, à Ploërmel (Morbihan) dans le cadre de l'exposition aquatique Etangs d'Art..Les Etangs d’Art sont cette année encore présents sur les rives du Lac au Duc, à Ploërmel (Morbihan) avec deux œuvres imposantes, accompagnées par un accrochage de 34 photos. Les clichés, proposés par les photographes Adeline Spengler et Jean-Marie Séveno s’intègrent parfaitement dans le cadre de nature qui les entoure.Les photos resteront toute l’année, et les sculptures jusqu’en octobre prochain, tout le long du circuit des Hortensias. Nous proposerons deux visites commentées de l’ensemble des expositions cet été.Article

            Visite guidée : mercredi 20 juillet et mercredi 3 aout 2022 à 17h30. rendez-vous au début du circuit des Hortensias, au niveau de l’entrée du golf.

     

    sculpteur de verrePortraitiste à Disneyland Paris, Jean-Noël Vulcain s'installe comme verrier à Malestroit

    Un nouveau verrier s'est installé rue des Ponts à Malestroit (Morbihan). Il file et souffle toutes sortes de créatures fantastiques

    Il a 36 ans et est né à Vitré en Ille-et-Vilaine. À l’heure des études, il part pour Lyon et entre à l’école Émile Cohl où il obtient un diplôme de dessinateur-concepteur. A cette époque, il se destine à être illustrateur. Il quitte la France pour les États-Unis où il devient portraitiste, notamment pour les parcs Disney.De retour en France, il travaille pour Disneyland Paris et c’est là qu’il rencontre le verre grâce à une entreprise sous-traitante.  » À l’époque, il y avait encore un très bon verrier chez eux. Ils avaient du mal à trouver des fileurs de verre et comme j’avais une formation artistique, ils m’ont proposé d’essayer « , explique-t-il. Reportage.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Nos Quotidiens Régionaux

    Le Boudoir Littéraire  artistique et Théâtral  la plume et l'encrier

     Le Boudoir littéraire

    pour être au plus prés de l'information

    voici

    La Une de  nos Journalistes Régionaux

    Si vous souhaitez réagir

    Contacter le Magazine

     

  • New York Times

    UO community now has digital access to The New York Times | Around the O

    https://www.nytimes.com/s


    Bonjour 

    Nous sommes le  22 Juin

     

    Ce que nous avons retenu dans l'Actualité

     

     Première page du New York Times

    Premieres Pages  d'Aujourd'hui

          

    La Cour suprême rejette l'interdiction du Maine d'aider les écoles religieuses

    Cette décision était la dernière d'une série de décisions interdisant l'exclusion des institutions religieuses des programmes gouvernementaux.

    1. Un voyage shopping pour les pommes, sur le dernier pont à Lysychansk

      Les ponts sont essentiels dans la bataille de Sievierodonetsk et Lysychansk, séparés par une rivière. Les bombardements les ont en grande partie détruits, mais cela n'a pas empêché une femme de traverser pour acheter des produits de base.

      il y a 18hPar THOMAS GIBBONS-NEFF NATALIA YERMAKet"Il n'y a nulle part où je me sens en sécurité": les responsables électoraux décrivent les menaces alimentées par Trump

      1. Édition:
      2. New York
      3. National
      4. International
    2.  

     

     

    Bienvenue dans notre Revue de Presse Culturelle du New York Times voici les Reportages de nos journalistes internationaux

    Dans les rubriques ;Livres,et Culture

    Ce que le Magazine a retenu dans la Presse.

     


    Les Livres du Temps

    "An Immense World" est une visite passionnante de la perception non humaine

    Le livre d'Ed Yong exhorte les lecteurs à sortir de leur « bulle sensorielle » pour considérer les façons uniques dont les chiens, les dauphins, les souris et les autres animaux vivent leur environnement.

     

     

    'The Last Resort' interroge la plage tout en en profitant

    Dans son nouveau livre, Sarah Stodola fait le tour des stations balnéaires et répertorie certains des dégâts qu'elles peuvent causer

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Midi Libre

    Alès : où trouver Midi Libre dimanche en ville - midilibre.fr

    /www.midilibre.fr


    Aujourd'hui 25 Mars


    Voici ce que nous avons retenu de l'Actualité


    Lunel : la Gardoise Odile Huet présente son nouveau roman "Qui a osé se venger ?" au B.Alcon Gourmand

    Odile Huet a toujours voulu écrire, mais le temps lui manquait. Dès 2017, année de sa retraite, elle a commencé sa nouvelle vie : "J’ai écrit un roman par an, je les avais dans la tête depuis longtemps", déclare-t-elle. Ses journées sont rythmées par l’écriture : les après-midi pour la rédaction et les matinées pour la relecture et la correction.Suite à une agression, la vie rangée d’une proviseure de lycée va se révéler bien moins tranquille qu’il n’y paraît. Voilà le sujet du dernier roman d’Odile Huet, écrivaine gardoise, qui a peut-être quelques rapports avec son héroïne, car elle était, elle aussi, proviseure de lycée… Gageons que la similitude n’aille pas plus loin…Redaction de Midi libre

    Après la feria de l’Ascension, un salon littéraire "unique en France" arrive à Alès

    La candidate au label de "capitale française de la culture 2024" multiplie les rendez-vous porteurs et a relancé la campagne de promotion des Passeurs de livres du 24 au 26 juin.

    Toujours battre le terrain médiatique… À "J moins 24 de l’ouverture du premier festival des Passeurs de livres", ses financeurs et organisateurs ont souhaité relancer la campagne de promotion de ce nouveau salon littéraire "unique en France" programmé à Alès du 24 au 26 juin.Ce mardi, en mairie, Christophe Rivenq, patron d’Alès Agglomération, acteur culturel en chef avec en étendard la candidature de la communauté au label de "capitale française de la culture 2024", a d’abord surfé sur la feria retrouvée fraîchement terminée.Laurent Gutting

    La Rédaction vous propose

     Alès : l’académicien Jean-Christophe Rufin à la présidence du festival Passeurs de livres

     

    Continuer de lire la Revue de Presse litteraire

     

    Sète :  la billetterie du Théâtre Molière est ouverte pour la saison prochaine !Théâtre

    Dans la belle salle du théâtre Molière, à Sète. Sète : la billetterie du Théâtre Molière est ouverte pour la saison prochaine !

    Dans la belle salle du théâtre Molière, à Sète. MIDI LIBRE - CAROLINE FROELIG Directement au théâtre ou en ligne. 

    Depuis le samedi 18 juin à 13 heures, la billetterie est ouverte pour la saison 2022-2023 du théâtre Molière, scène nationale Archipel de Thau. On peut désormais réserver sa place pour l'ensemble des spectacles de la saison ! 

    Sète : salle comble pour la présentation de saison du théâtre Molière

    Elle a eu lieu ce mercredi en début de soirée à l'intérieur et, aussi, sur le parvis du théâtre Molière de Sète (TMS) où transats et tapis avaient été installés. 

    Il y a eu des extraits, des teasers, des intermèdes musicaux en direct, des présentations rigolotes, des vidéos envoyées par Claire Diterzi, compositrice associée au théâtre depuis deux ans et par Fabrice Melquiot dont la pièce La Truelle sera produite par le TMS et créée au Piano Tiroir en novembre prochain mais aussi, et c'est cela le principal, une salle comble de spectateurs -parterre et étages-, attentifs avec leur programme et le stylo en main. Voilà de quoi faire chaud au cœur de la directrice Sandrine Mini qui, mercredi soir, entourée de son équipe, a levé le rideau sur la saison 2022-2023 de la Scène nationale archipel de Thau.

     

     

    Ouverture des ventes samedi 18 juin. Par ici

    Continuer de lire la Revue de Presse Théâtrale

     

    Sète :  la billetterie du Théâtre Molière est ouverte pour la saison prochaine !Danse

    La saison du théâtre de Nîmes s'achève en beauté avec le ballet Trisha Brown

    La compagnie de la chorégraphe Trisha Brown est de retour. Nouvelle représentation ce vendredi au théâtre de Nîmes avant des spectacles gratuits samedi aux jardins de la Fontaine. La saison du théâtre de Nîmes s'achève avec des soirées de grande classe. À peu près toutes les grandes compagnies de danse moderne américaine sont passées sur ce plateau. Ce week-end, ce sont les danseurs de Trisha Brown qui sont de retour. Jeudi soir, le public était conquis par cet art toujours très technique, physiquement éprouvant et qui semble pourtant tellement vivant.Dès la première pièce, "Watermotor", court solo pour un homme, tout est là concentré en quelques minutes, l'énergie, l'élégance, ces gestes où se mélangent avec naturel les genres et les registres. STÉPHANE CERRI

    A Lunel, la compagnie Autre MiNa a débuté sa résidence par l’Ancienne Gare

    Au cours d’une soirée qui a réuni plusieurs dizaines de personnes sur le parvis, les danseurs ont donné un aperçu du spectacle "Génération [Pomm]ée" ce samedi, au parc Jean-Hugo.L’avant-dernier acte d’un projet qui a vu le jour en début d’année et qui a bénéficié de soutiens dans le cadre du Contrat de ville, a pris son élan mercredi soir, sur le parvis de l’Ancienne Gare. Sur cet espace public, la compagnie de danse montpelliéraine Autre MiNa a inauguré ses quatre jours de résidence à Lunel.Jean-Pierre Souche

    Continuer de lire la Revue de Presse Danse

     

    Sète :  la billetterie du Théâtre Molière est ouverte pour la saison prochaine !Expositions

    Nîmes :

    Steven Le Priol joue avec la parodie et la copie pour interroger le réel

    Le peintre et plasticien Steven Le Priol est exposé à Pamela, nouveau lieu d'art à Nîmes. Steven Priol aime jouer avec les limites, les petits glissements, ce paradoxe qu’il aime à rappeler : un faussaire peut uniquement faire quelque chose qui n’existe pas, s’il signe une copie, il est immédiatement repéré. On ne peut pas faire une deuxième Joconde. Tout est donc dans la manière de faire. Une question de style !Professeur aux Beaux-arts de Nîmes, le plasticien présente “Hantologie 1” à Pamela, première étape d’un cycle qui se poursuivra cet été au Centre d’art contemporain CACN à Pissevin, puis à la rentrée au centre de documentation du musée Carré d’art. Avec ce titre et cette numérotation cinématographique, l’artiste faire référence au philosophe Jacques Derrida qui créait des concepts en tordant les mots et les orthographes. Une anthologie rassemblant les œuvres d’un auteur devient une “hantologie”, rappelant tout ce qui a hanté l’artiste, tout ce qui l’a accompagné, tout ce qui l’a précédé.Article

    Jusqu’au 2 juillet. Pamela artist-run-space, 6 bis rue Sainte-Catherine, Nîmes. Gratuit. Renseignements contact@cacncentredart.com

    Hervé Di Rosa, un œil de Sétois sur la région tout entière.Le peintre sétois Hervé Di Rosa expose à Lunel : "C’est un territoire dont je suis proche des traditions"

    Hervé Di Rosa, un œil de Sétois sur la région tout entière. PIERRE SCHWARTZ.Le peintre sétois du mouvement artistique de la "figuration libre" expose vingt-deux œuvres autour du thème "Notre Occitanie", du 21 juin au 16 juillet, à l’espace Feuillade. Rencontre.

    Pascal Fancony a été invité par le maire Jonathan Pire à exposer en mairie.Pascal Fancony à Collias, "une expérience contemplative"

    Pascal Fancony a été invité par le maire Jonathan Pire à exposer en mairie. C.M.L’expérience vers la lumière, triptyque de 2021. C.M.La mairie de Collias accueille jusqu’à fin juillet, une exposition éphémère consacrée aux œuvres de Pascal Fancony. L’artiste, installé dans le village y présente quelques toiles sur le thème de la couleur comme "langage universel.Des toiles qui retracent un parcours de 50 ans de travail notamment sur la couleur..La mairie de Collias accueille jusqu’à fin juillet, une exposition éphémère consacrée aux œuvres de Pascal Fancony. L’artiste, installé dans le village y présente quelques toiles sur le thème de la couleur comme "langage universel"

     

    Nîmes :

    Deux artistes réunies par des oeuvres autour de la filiation. par l'écriture et l'image, deux regards sur la filiation et la transmission

    La galerie Foster de Carré d'art à Nîmes accueille tout l'été les œuvres de Jennifer Conejero et Qiao Wang, récemment diplômées de l'école supérieure des Beaux-arts de Nîmes. 

    Depuis plusieurs années, l'école des Beaux-arts de Nîmes a développé un travail autour des écritures expérimentales, une réflexion qui croise arts plastiques, littérature, poésie, cinéma ou performance... Tout l'été, l'exposition "Entre nous" présentée au musée Foster de Carré d'art dévoile des œuvres sensibles de Jennifer Conejero et Qiao Wang, récemment diplômées et engagées dans cette démarche. "Dans les deux vidéos au centre de l'expo, il s'agit d'évocations de la figure parentale", explique la commissaire Anna Kerekes, qui a réuni les deux artistes. STÉPHANE CERRI

    KAI.Z.ER fait vivre des sensations à ses visiteurs.Le vernissage des photos de KAI.Z.ER a fait le plein

    KAI.Z.ER fait vivre des sensations à ses visiteurs.Il a présenté son exposition "Imposture" le samedi 11 juin à la librairie associative Prose Café. Son vernissage a remporté un joli succès. Ses photos de lieux insolites, voire délabrés, prises lors de ses excursions urbaines, ses "urbex" ont plu. "Ils interpellent, explique une visiteuse. On a l’impression de pénétrer dans une maison hantée, d’entrer par effraction dans un lieu interdit. L’ambiance un peu glauque rejaillit des photos." C’est donc une réussite pour cet artiste qui se dit "imposteur" car non photographe et non équipé d’un bon appareil photographique. Comme quoi, l’œil averti de KAI.Z.ER et son envie de partager son ressenti ont permis de véhiculer de l’émotion. Ce qui est le sens de l’art.

     

    Continuer de lire la Revue de Presse Expositions

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Ouest France

    Ouest-France stoppe son aventure en territoire haut-normand - Agence API

    https://www.ouest-france.fr/


    Aujourd'hui 25 Mars


     

     

    Voici ce que le Quotidien Regional Ouest France à retenu dans l'actualité culturelle


     

     

     

    Livres

    Dinan.

    Deux écrivaines en dédicaces, samedi, à la librairie des Rouairies

    La librairie des Rouairies, à Dinan (Côtes-d’Armor), accueille deux auteures, samedi 25 juin 2022, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 18 h, pour deux ouvrages, deux beaux portraits de femmes.La librairie des Rouairies, à Dinan (Côtes-d’Armor), organise une rencontre avec deux écrivaines, samedi 25 juin. Emma Jumeaucourt a publié Une douce vie, aux éditions Ballade à la Lune. « Femme de ménage à la retraite, Colette, simple et courageuse, ne connaît que le train-train de la vie ordinaire, au côté de son mari. Lors d’un voyage organisé à Rome, sa vie va prendre une tournure inattendue. Elle rencontre Vittorio, un homme qui l’entraîne dans une virée romanesque au cœur de la ville. »

    Thérèse Boisdron a écrit La flamboyante, aux éditions La Part Commune. « Victoire Le Bollec, armatrice à Binic, vit au rythme de la grande pêche. Sa rencontre avec un armateur concurrent va chambouler sa vie de femme. »

    Deux magnifiques romans, deux beaux portraits de femmes, à lire absolument ! », précise Bernard Wirbel, le libraire.

    Samedi 25 juin, à la librairie des Rouairies, rue des Rouairies, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 15 h à 18 h.

    Très belle 2e édition du salon Carnac à l’air livre

    Toutes les craintes liées à la météo ont été balayées. Cette 2e édition de Carnac à l’air livre a tenu toutes ses promesses et les auteurs présents n’oublieront pas ces trois jours, à Carnac (Morbihan), de découvertes et de partage.La 2e édition de Carnac à l’air livre s’est terminée avec une belle fréquentation dimanche matin 19 juin 2022, jour de marché à Carnac (Morbihan). Nous avons souffert de la chaleur, ce qui a modifié la fréquentation du salon. Nous avons dû d’ailleurs changer nos horaires de permanence le samedi. Mais ce groupe d’auteurs est devenu une bande de copains et le succès commercial est indéniable, résume Jean-Marie Quemener, cheville ouvrière du salon.

    Poètes en Résistance, hier et aujourd’hui

    ​Poésie. En deux volumes, un récit et une anthologie, le regard d’un poète résistant sur ses semblables, entre 1939 et 1945. Saisissant.Que voilà une réédition qui a du sens, aujourd’hui que la guerre sévit à nouveau en Europe. Pierre Seghers, poète, résistant de la première heure, est également devenu le principal éditeur de poésie en France, en créant en 1944, la mythique collection Poètes d’aujourd’hui. Il est mort en 1987, à 81 ans, mais sa maison d’édition existe toujours. Article d'Anne Kiesel

     

           Continuer à lire la Revue de Presse litteraire

     

     

     

    Continuer a lire la Revue de Presse artistique

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • rtbf

     

    kgo.googleusercontent.com/profile_vrt_raw_bytes...

    https://www.rtbf.be/


    Bonjour voici les dernieres actualités retenues ce 20 Juin


     


    FLASH INFO n°15: Aide de la région AURA - Clemalex

     


    En attente d'actualités

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Les Dernières Nouvelles d'Alsace

    Les DNA / Les Dernières Nouvelles d'Alsace

    https://www.dna.fr/culture-loisirs/livres-bd

    Les Dernières Nouvelles d'Alsace, usuellement appelées DNA,est un quotidien régional français d'information en Alsace. Il a été fondé le 1ᵉʳ décembre 1877 sous le nom de Straßburger Neueste Nachrichten par Heinrich Ludwig Kayser, un imprimeur et éditeur allemand.

     


    Aujourd'hui 23 Juin

    Voici les Breves de l'info

    Couverture du journal "Strasbourg"
    Lire

    Orages : 25 départements du Massif central au Grand Est en vigilance orange

    Une nouvelle salve d’orages violents devraient démarrer à la mi-journée sur le centre-est de la France et se propager ...

    06:20

    17 Affaire Sophie Le TanJean-Marc Reiser, l'éternel étudiant imprévisible et secret

    Élevé dans un contexte familial difficile, Jean-Marc Reiser a vécu un début de scolarité chaotique. Mais l’homme a su ...

    06:00

    2 UkraineEn direct : Kiev espère obtenir le statut officiel de candidat à l'Union européenne

    Suivez les derniers événements sur le conflit en Ukraine, ce jeudi 23 juin 2022, au 120e jour de l'invasion russe.

    continuer de lire

    Les dossiers de la rédaction

    Féminicide à Colmar

    Caractères

    RSA contre bénévolat

    Vis ma vie de (dé)confiné·e à l’étranger

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Voici ce que nous avons retenu de l'info Culturelle   

    Musica, de l’intime entre les notes

    Pour la 40e édition de Musica, son directeur Stéphane Roth annonce le retour de figures comme Aperghis. .

    Ferme florale de Colmar : deux jours pour rendre grâce à la fleur française

    La ferme florale de Colmar, sise depuis un siècle sentier de la Bleich et spécialisée dans les fleurs

    BerrwillerLa Humpafascht revient, pour la 44e fois, dès le 24 juin

    La 44e édition de la Humpascht de Berrwiller qui démarrera le 24 juin est très attendue, ses participants ...

    Mineral & Gem : une pluie de cailloux !

    La 57e bourse aux minéraux de Sainte-Marie-aux-Mines s’est ouverte mercredi, - un jour plus tôt que ...

    Les dossiers de la rédaction

    Bibliothèques Idéales

    Ruines castrales d'Alsace

    Noël en Alsace

    Festival européen du film fantastique

     

     

     

    L'auteure Irène Frain à Strasbourg le 23 juin

    Rencontre

    L'auteure Irène Frain à Strasbourg

    le 23 juin

     

     


    Châtenois   Une cabane à livres en face de la maternelle

    Acquise auprès d’un particulier de Breitenau et aménagée par les services techniques de la commune de ...

     

    Avec Faërix, Rixheim ouvre la voie aux littératures de l’imaginaireAvec Faërix, Rixheim ouvre la voie aux littératures de l’imaginaire

    Un groupe d’amateurs de fantasy et d’univers imaginaires, soutenus par la Ville de Rixheim et la librairie Bisey, ont décidé de créer un ensemble d’événements afin de partager cette passion commune. Ainsi naît le festival Faërix qui, après un premier temps fort le 24 juin à la Commanderie, devrait se dérouler en juin 2023.Alexandre Birrien, directeur de cabinet de la maire de Rixheim, et Luc Widmaier, directeur de la librairie Bisey, figurent parmi les organisateurs du festival.  DR.À la Commanderie de Rixheim, on croise de grands lecteurs mais aussi de grands discrets, préférant l’ombre des mines de la Moria à la lumière d’Eärendil. Quand bien même il s’agirait d’évoquer l’œuvre de Tolkien dans les grandes largeurs. Ce sont ces mêmes personnes qui se sont dit, courant septembre-octobre 2021, qu’un festival autour des littératures de l’imaginaire, s’inscrivant dans la continuité des Médiévales , ce serait… fantastique..Par  Pierre GUSZ

    Bergholtz 

    Un livre sur les traces du frère d’Auguste Bartholdi, Charles

    Après son ouvrage   Bartholdi mère et fils  édité en 2015, Jean-Marie Schelcher vient de publier Charles Bartholdi, l’insensé , consacré au frère aîné d’Auguste, qui n’a pas connu le même destin que ce dernier. Lorsque j’ai travaillé sur la correspondance entre Auguste et sa mère pour mon livre précédent, il était tout le temps question de ce frère, Charles, qui est né en 1830 et qui, de 1862 à sa mort en 1885, a été interné à la maison de santé de Vanves. Auguste allait lui rendre visite tous les deux jours et fait allusion à son frère dans de nombreuses lettres », explique Jean-Marie Schelcher..Par Jean-Alain HAAN -

    Guebwiller

    La ville et son patrimoine célébrés dans un ouvrageLa ville et son patrimoine célébrés dans un ouvrage

    Cécile Modanese signe  La région de Guebwiller, une Alsace loin des clichés  , ouvrage célébrant la richesse et la diversité du patrimoine paysager et historique de notre région, « un petit bout d’Alsace atypique qui gagne à être connu ».Une réception s’est tenue récemment au château de la Neuenbourg, à Guebwiller, pour la présentation officielle d’un nouveau livre, La région de Guebwiller, une Alsace loin des clichés  . L’ouvrage, publié aux éditions de la Nuée bleue, est signé par Cécile Modanese, docteur en Histoire contemporaine, en charge depuis 2007 de la mise en œuvre de la convention Pays d’art et d’histoire pour la Communauté de communes de la région de Guebwiller, avec laquelle ce nouveau livre est publié en partenariat.Par Stéphane CARDIA 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

                                 

                              Lire le Journal Culture

    Strasbourg Lire le journal

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Le Monde

    Où trouver « Le Monde » pendant le confinement ?

    https://www.lemonde.fr/


    Bonjour 

    Nous sommes le 28 Août


    Nous vous presentons avec le Monde les Journalistes qui sont intervenus aujourd'hui dans l'essentiel de l info culturelle

     


    Voici leur Revues de Presse

    Les Journalistes vous présentent leurs Criiques


    Livres

    « La Dissociation », de Nadia Yala Kisukidi : pratique de l’imagination créatrice« La Dissociation », de Nadia Yala Kisukidi : pratique de l’imagination créatrice

    Histoire d’un livre. La philosophe signe un premier roman bergsonien en diable, une fiction métaphysique dans la France d’aujourd’hui.

    Nadia Yala Kisukidi n’a pas de problème avec l’échec. Avant de publier son premier roman en cette rentrée littéraire, la philosophe, maîtresse de conférences à l’université Paris-VIII, avait écrit une autre fiction. « C’était trop littéral, on pouvait deviner que j’épousais la voix de la narratrice, or je n’avais pas envie de raconter ma vie », confie-t-elle au « Monde des livres ». Pourtant, plutôt que de jeter la narratrice, Nadia Yala Kisukidi a ajouté ce qu’elle appelle « un opérateur­ d’indiscipline », en dotant celle-ci d’une toute petite taille, « afin d’éclater l’écriture, de jouer avec les dimensions et les mondes ». Ainsi est née La Dissociation, l’histoire d’une jeune métisse fuyant la ­folie de sa grand-mère, qui découvre en chemin qu’elle possède le don de s’extraire du réel par sa seule imagination.

     Un port du sud de l’Italie, fresque antique retrouvée dans les environs de Pompei.La Grande Mer », de David Abulafia : les Méditerranéens dans toute leur pluralité

    Dans son foisonnant ouvrage, le chercheur britannique retrace l’histoire millénaire des riverains de la Méditerranée, en soulignant la diversité de leurs expériences.

    Par François Otchakovsky-Laurens(Collaborateur du « Monde des livres »)

    « La Grande Mer. Une histoire de la Méditerranée et des Méditerranéens » (The Great Sea. A Human History of the Mediterranean), de David Abulafia, traduit de l’anglais par Olivier Salvatori, Les Belles Lettres, 758 p., 35 €.

    L’histoire de l’humanité est-elle gouvernée par des forces naturelles qui la dépassent, comme la géographie, le climat, les épidémies ? David Abulafia, dans La Grande Mer (paru en anglais en 2011), choisit d’étudier la Mé­diterranée, entité géophysique d’apparence immuable. Cet objet n’est pas innocent : l’universitaire britannique s’attaque à un monument de la pensée historique, la thèse que Fernand Braudel soutint en 1947, La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II (Armand Colin, 1949). Pour Braudel, qui refusait la conception événementielle de l’histoire, le milieu physique définissait un temps long l’emportant toujours sur les péripéties politiques. David Abulafia renverse la perspective et place les humains au centre de son récit.

     

    Continuer de lire la Revue de Presse littéreraire

     

    Art

     

    « Chi brucia un libro brucia un uomo » (1993), d’Emilio Vedova.A Venise, les sujets les plus tragiques au cœur du dialogue pictural d’Arnulf Rainer et Emilio Vedova

    Dans le cadre de la Biennale de Venise, une exposition présente les œuvres des artistes autrichien et italien.« Chi brucia un libro brucia un uomo » (1993), d’Emilio Vedova. ELA BIALKOWSKA/OKNOSTUDIO.C’est, depuis un peu plus d’une décennie, l’un des rituels associés à la grande parade de la Biennale de Venise : des expositions se tiennent dans l’ancien atelier du peintre Emilio Vedova (1919-2006), devenu par sa volonté le siège d’une fondation à son nom, destinée à maintenir vivante son œuvre. L’espace en a été aménagé par l’architecte Renzo Piano, qui est aussi intervenu dans le Magazzino del sale, à quelques dizaines de mètres de là, toujours sur le quai des Zattere, de sorte que la fondation dispose de deux lieux, situation enviable à Venise.Par Philippe Dagen(Venise (Italie), envoyé spécial)

    A Paris, une double évocation de l’Exposition coloniale internationale de 1931

    Un ensemble de panneaux présentés à la caserne Napoléon et au bois de Vincennes permet de comprendre les enjeux contextuels, politiques et culturels de ce que fut cette manifestation qui attira près de 8 millions de visiteurs.En France, ce fut la plus grande manifestation coloniale du XXe siècle. Etablie à Paris entre le 6 mai et le 15 novembre, l’Exposition coloniale internationale de 1931 rassembla quelque 8 millions de visiteurs, pour 33 millions de tickets vendus par le jeu des entrées multiples. Résultant d’un aménagement considérable – plus de 110 hectares au bois de Vincennes, zoo compris, prolongement de la ligne 8 du métro et refonte de la station Porte-Dorée en sus des dessertes exceptionnelles par bus et par tramway – le projet, qui demanda plus de mille jours de travaux, remonte à 1927. Par Philippe-Jean Catinchi

    L’artiste Françoise Vergier, le 18 août 2022, au milieu de son exposition « Devenir terrestre » à Grignan (Drôme).Les divinités évocatrices de la sculptrice Françoise Vergier

    L’artiste présente ses œuvres réalisées dans la dernière décennie, essentiellement des têtes aux traits féminins, à l’Espace d’art Ducros, à Grignan.Au château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher), depuis avril et jusqu’en octobre, puis à Saint-Etienne (Loire), de mai à juillet, et désormais à Grignan (Drôme), jusqu’en septembre, Françoise Vergier, qui exposait peu ces derniers temps, montre à nouveau son travail. Et celui-ci est aussi surprenant et singulier aujourd’hui qu’à ses débuts, en 1995, quand elle avait présenté au Centre Pompidou, à Paris, ses sculptures, dédiées pour la plupart au corps féminin, en bois de tilleul peint, nu souvent, dans des positions inexplicables. L’exposition se nommait étrangement « … oui j’ai dit oui, je veux bien Oui ». On se dit, rétrospectivement, que ce fut l’un des signes avant-coureurs de ce qui apparaît aujourd’hui, un quart de siècle plus tard, comme une évidence : des femmes artistes se saisissant de la représentation du corps, jusqu’alors sujet comme réservé aux artistes masculins. Elle l’affirme sans équivoque : « Je sais que mon travail est très féminin. Je ne passe pas par le travail ou le regard de l’homme. Je cherche un féminin intact, lié à la vie. »Par Philippe Dagen(Grignan (Drôme))

             Continuer de lire la Revue de Presse Art

     

    Photos

    Les carnets de voyages d’Albert Kahn, banquier utopiste

    Le Français a envoyé de 1909 à 1931 des photographes dans le monde entier pour constituer les « Archives de la planète ». Les autochromes aux couleurs irréelles exposés dans son musée de Boulogne-Billancourt témoignent de sa volonté de créer des ponts entre les cultures.Enregistrer les beautés et les traditions de la planète avant que le monde moderne les engloutisse, œuvrer au dialogue entre les peuples et empêcher les guerres. C’était le rêve du banquier Albert Kahn (1860-1940), qui y consacra sa vie et sa fortune. En vain.Par Claire Guillot Réservé à nos abonnés

    Continuer à lire la Revue de Presse artistique

     

     

     

     

    Ainsi se terminent les actualités culturelles pour le Monde

    Le Journal se referme

     

    Si vous souhaitez réagir à ces articles

    Les commentaires sont ouverts

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • La Provence

    Un nouveau PDG pour le groupe La Provence

    https://www.laprovence.com/


    Aujourd'hui 25 Mars



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • Le Parisien

    France Culture fait cause commune avec Le Parisien / Aujourd'hui en France

    https://www.leparisien.fr/


    Aujourd'hui 25 Juin


    Bienvenue dans notre Revue de Presse Culturelle du Parisien.Voici les Reportages de nos journalistes 

    Dans les rubriques ;Livres,et Culture

    Ce que le Magazine a retenu dans la Presse.

    En continu

    13h53Paris : des activistes du climat se collent les mains sur le bitume pour bloquer le périphérique

    13h42Rapinoe, LeBron James... aux Etats-Unis, le monde du sport s’indigne après l’annulation du droit à l’avortement

    13h22Patinage : Nathalie Péchalat battue par Gwenaëlle Noury pour la présidence de la Fédération française

     


    Livres

    L’Homme que je ne devais pas aimer» d’Agathe Ruga : un roman tout feu, tout flamme

     Dans son deuxième roman, l’auteure originaire de Nancy raconte comment une femme mariée et mère de trois enfants se jette dans une passion qui va la consumer de l’intérieur. Plus qu’un roman, un diabolique buisson ardent.Au neveu d’un ami, qui souhaitait lui faire lire sa pièce de théâtre, Sacha Guitry en demanda le sujet. « C’est un homme qui rencontre une femme… », répondit le dramaturge en herbe en se rengorgeant. « J’en sais assez ! » lui répondit le maître, se levant pour signifier que l’échange était clos. Sauf que Guitry, redoutable misogyne, avait oublié ce talent qu’ont certaines romancières pour décrire les infinies variations des choses de l’amour et du désir. Agathe Ruga en fait partie.

    À Giverny, une visite du village de Monet à la sauce Bussi

    Les samedis 25 juin, 9 juillet et 20 août, deux comédiennes proposent une découverte à la fraîche du village de Giverny (Eure) en prenant pour trame le roman de Michel Bussi, « Nymphéas noirs ». À réserver .Haut lieu du tourisme normand, le petit village de Giverny (Eure), mondialement connu pour avoir été la terre d’adoption du peintre Claude Monet, accueille chaque année plusieurs centaines de milliers de visiteurs. Et pourrait mettre attendre le million dans un proche avenir. Un succès qui ne va pas sans son flot de cars et de touristes, faisant parfois perdre au lieu son caractère bucolique.Par Laurent Derouet 

    Isabelle Saporta nommée à la tête des Editions Fayard

    L’ancienne journaliste d’investigation, jusqu’ici directrice littéraire chez Fayard, a été nommée à la tête de la maison d’édition et succède à Sophie Closets, qui avait quitté ce poste en mars.Une promotion. Isabelle Saporta, jusqu’ici directrice littéraire chez Fayard, a été nommée à la tête de la maison d’édition, pour une prise de fonction en fin de semaine, a annoncé lundi le service de communication de Fayard. La directrice de la communication des Editions Fayard, Catherine Bourgey, a confirmé cette nomination révélée par des médias comme Libération ou Le Figaro.Par Le Parisien avec AFP 

    Continuer de lire la Revue e Presse litteraire

     

     

     

    Notre Revue de Presse Culturelle pour le Parisien se termine

    Le Journal se referme

     

     

     

Bonjour et Bienvenue

Dans votre Edition du jour


Chaque jours nous vous informons des dernières informations litteraire et artistiques.

Nous ouvrons également les Revues de Presse des Journalistes.Vos Quotidiens presenterons les sorties,des portaits,des critiques, 

 

A vous ecrivains autoédités, artistes indépendants 

vous souhaitez vous faire connaître,présenter vos romans et vos oeuvres,Ce Quotidien vous est consacré.